13|12|17
Admin St Lucie
Plan du site Galerie Photos La Boutique Forums C-S   Admin
Accueil
NOTRE TRAVAIL MIS EN VALEUR.

Un homme sauvé grace au chien

mercredi 28 mars 2007, par Denis
logo ARTICLE 63

Pour l’écriture de cet article je me suis servi de mails échangé avec l’équipier dont le chien a permi le dénouement heureux de cette histoire.


Le CODIS 74 engage des moyens SP sur réquisition de la gendarmerie pour retrouver un homme promeneur disparu depuis 11 h la veille sur la commune de Thorens-Glières. Les 3 unités du Peloton Cynotechnique 74 se rendent sur les lieux rapidement, l’entraînement cyno hebdomadaire étant en cours non loin de là. Le Lieutenant Meunier Christian avec Vick (BBM), Le Cch Esquer Ludovic avec Vulcain (BBM), et moi-même avec Troll (BA).

Nous somme informés, qu’avec les équipes de la Gendarmerie Nationale (GN) et les équipes SP (GMSP et EPIM) est engagé un maître-chien de piste Gendarmerie.

Dragon 74(indicatif radio de l’hélicoptère de la sécurité civile du département) effectue un survol de la zone.

Après un point du Cyn 3 avec le Commandant de Gendarmerie au CRM à coté de la voiture retrouvée appartenant au disparu, celui-ci décide d’engager son chien de pistage en premier. Il est toutefois convenu par Christian que je le suivrai à bonne distance, chien en laisse, pour, dès qu’il se désengagera, engager mon chien.

Le temps de froid étant supérieur à l’acceptable, le chien GN fait rapidement demi-tour et je pars accompagné des 2 gendarmes sur le secteur qui m’a été déterminé. A mes côtés, Ludovic engage Vulcain sur le secteur voisin pendant que Christian se déplace pour engager Vick de l’autre coté de la montagne Sousdine.

La météo est favorable mais le temps presse car il a gelé la nuit précédente.

C’est environ 1 h après engagement, à prés de 200m de dénivelé du point de départ que Troll fait un marquage sur un grand tas de branches volumineux comme 2 voitures. En effet, après avoir quitter le sentier, le chien s’était engagé à flanc de montagne dans un sentier de débardage.

L’équipe contourne l’obstacle et le chien se précipite dans d’interminables aboiements sur le tas. A 10 mètres de distance, avec visuel sur le chien, je ne vois toujours pas l’objet de son intérêt. Ce n’est qu’à 2 mètres que je discerne les jambes d’un homme déshabillé de son treillis par sa chute au milieu des grosses branches.

L’homme a fait une chute d’une centaine de mètre en contre bas du chemin et a été stoppé dans sa course par les branches. Après bilan, la victime est vivante, présente un important traumatisme crânien. Nous le couvrons et demandons un médecin sur les lieux que Dragon nous hélitreuillera avec son équipe de secouristes. Le médecin détermine rapidement que la température du corps de la victime est de 25 degrés, limite mortelle. Il est rapidement pris en charge et dirigé sur le CH Annecy pendant que les équipes au sol convergent vers le CRM.

Le Cyn 3 et moi rendons compte à l’officier gendarmerie des circonstances et de l’emplacement exacte de la découverte sous les yeux du frère de la victime, médecin de son état.

Un débriefing est organisé par le chef de groupe SP avec toutes les équipes terrestres, suivi de celui pour les équipes Cyno par le Cyn 3.

La zone de recherche a été pleinement sectorisé et couverte par des équipes mixtes GN et SP avec en tête les chiens de quête. Cela a permis de retrouver une victime proche de la mort qui n’avait pas été aperçu par l’hélico malgré la trouée dans les bois et qui n’aurai sans doutes pas été localisée par des équipes à pied seules à l’emplacement où elle se trouvait.

La victime a été admise en soins intensifs et est sortie du coma peu de temps après.

Un grand témoignage sur les possibilités des chiens de quêtes a été rendu à l’autorité de gendarmerie, responsable sur une recherche et à qui on n’inculque apparemment pas l’utilisation de ces outils. Y compris la complémentarité des moyens de pistage GN par les chiens de quêtes SP.

Cette recherche a été également le moteur d’un témoignage au public, par le biais des médias et ce à deux reprises (2 articles parus dans les journaux locaux).

Notre spécialité a besoin, sur toute la France, de ces échos pour que nos chiens soient utilisés rapidement et à bon escient pour les autorités. Que nos Directeurs respectifs soient pleinement persuadés de l’utilité d’un peloton cynotechnique bien entraîné dans leur département

Toute l’équipe de chien-sauveteur.com tient à féliciter chaleureusement David et Troll pour cette recherche.

De mon côté je remercie David pour son témoignage et ses photos, toutes seront disponible sur notre galerie.

Si certains d’entre vous sont au courant de ce genre d’intervention, voire même de celles qui se terminent moins bien, je vous serait reconnaîssant de m’en informer par mail, nous pourrons publier vos écrits et ainsi valoriser d’autant plus notre travail d’équipier cynotecnique. D’avance MERCI, Denis pour l’équipe www.chien-sauveteur.com.

Répondre à cet article

 

DANS LA MEME RUBRIQUE

 
 

[Denis]

 


Rechercher sur le Web avec

Mots clés

Script-gratuit
Le cgi.net

Déclaration CNIL n°: 1056630

Merci aux concepteurs de SPIP /
et aux réalisateurs de la version du Squelette Spip 01
de © 09/2003 Gab-design.com sous licence GPL
Adapté par Olivier pour Chien-Sauveteur.com